Under the Same Moon, un manga malheureusement un peu oublié mais dégageant beaucoup de sensibilité

Under the Same Moon est un manga de Seiiki Tsuchida, connu en France pour avoir été au dessin sur le magnifique « Blessures Nocturnes ».
Cette œuvre date de 1998 et si le dessin fait un peu daté, il se dégage une certaine ambiance de ce manga. Personnellement, je ne retrouve plus si souvent ce cachet et cette spontanéité dans le paysage manga actuel.
Nous suivons l’histoire de 3 personnages, Gen (surnommé Don-chan), un jeune garçon élevé seul par un père violent mais qui malgré une grande pauvreté et des difficultés pour communiquer avec les autres dégage une douceur et un amour des autres rare ; Tetsuya, un garçon du même âge, seul ami de Gen, et Emi, une fille du même âge qui ne sors pas de chez elle car malade du cœur.
Gen a la faculté de lire dans le cœur des gens autour de lui. Il dessine ce qu’il voit dans le cœur des autres de manière à rendre heureux ceux qui l’entourent. Cette écoute des autres va beaucoup aider ses deux amis, particulièrement Emi. Il va faire la promesse de lui dessiner chaque année un portrait, à l’occasion de son anniversaire. Sauf qu’un jour, la forêt prends feu (je ne dévoile pas comment) et le père d’Emi décède dans les flammes. Des secrets vont naître entre les 3 désormais jeunes adultes et leur trio va se briser.
Cet événement va marquer leur vie et être le point central d’un scénario qui manque parfois de peps mais n’en demeure pas moins très intéressant dans le fonds.


Ce manga parle avant tout de l’importance de trouver le chemin de vie qui va nous amener au bonheur. Comment construire sa vie? Avec qui? L’importance de l’amour, de l’autre et des passés sombres vont souvent être questionnés.
Et si Gen est un personnage principal assez spécial en faisant des choix avant tout pour les autres, ses cheminement de pensée surprenant vont amener un regard différent sur les situations, influençant sans le vouloir tout un panel de personnages qu’il va croiser sur son chemin.
Under the Same Moon va montrer un Yakuza endeuillé en quête de sens, un médecin hanté par une erreur, prêt à tuer pour protéger son avenir ou encore un ancien voyou qui lui a déjà trouvé sa voix. Toutes ces situations vont se mêler à l’ovni qu’est Gen qui va bousculer leur vie.
Le dessin de Siiki Tsuchida a pris de l’âge mais se révèle très efficace. Le rendu est très réaliste et alterne entre moments détaillés puissants et cases efficaces rendant la lecture fluide. Les visages manquent parfois de précision dans les expressions, l’auteur étant obligé de passer par les larmes ou autres pour mieux faire ressentir les émotions des personnages.
En revanche, les dialogues sont très fins et puissants dans leur écriture.


L’art est montré comme essentiel et positif lorsque Gen soulage le cœur des gens qu’il croise en les touchants via ses tableaux ou peintures.
Under the Same Moon est un manga essentiellement tourné vers l’émotion et le ressenti. Si l’ensemble n’est pas très original, la sincérité et l’énergie transmise par l’auteur font de cette lecture un moment touchant.
L’importance de ce focaliser sur le bonheur des autres, de soi et de trouver sa place sans faire de mal à autrui. Un message simple mais porté avec authenticité dans cette belle histoire. Under the Same Moon n’est pas la lecture la plus puissante mais saura toucher un large lectorat, qu’il soit lecteur régulier ou novice en manga.

Under the Same Moon a été édité par les éditions Sakka chez Casterman. Si le titre n’est plus commercialisé, le manga est toujours trouvable en occasion.

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s